ArtStreetic

Photos d'oeuvres de Street Art réalisées à Paris et ailleurs. Oudoor ou Indoor, aérosols, craie, pochoirs, collages, rainworks, light painting, anamorphoses.... Le graffiti sous toutes ses formes et dans tous ses états.

Publié le par Zab
Publié dans : #Jinks Kunst
Jinks Kunst : Djiguene & Goor

Jinks Kunst est un street artiste Nantais qui évolue dans le milieu du graffiti depuis le début des années 1990. Ses œuvres prennent la forme de détournements de panneaux de signalisation et celle de pochoirs aux messages plus politiques. L'artiste évolue dans différents pays du monde, dans des événements plus officiels où il porte régulièrement la casquette de plasticien.

Il travaille actuellement à l'organisation du projet Djiguene et Goor qui aura lieu de septembre à novembre 2016 sur le continent africain. A travers son périple qui le mènera au Sénégal, au Mali, au Burkina Faso, en Côte d'Ivoire et au Bénin, JInks Kunst réalisera 6 fresques avec les habitants et les enfants des quartiers. Ces fresques mettront chaque fois à l'honneur un homme ou une femme remarquable. Cette opération sera aussi l'occasion d'organiser des ateliers à Bamako, Ouagadougou et Abidjan, et de réaliser des peintures dans des écoles et centres pour enfants des rues. A l'issue du projet, une exposition rétrospective sera organisée à Nantes.

Vous pouvez soutenir ce projet en participant à la collecte sur kisskissbankbank

Pour en savoir plus sur cette belle aventure, rendez-vous sur le site de Jinks Kunst

Voir les commentaires

Publié le par ID
Publié dans : #JR, #Liu Bolin

Après avoir fait disparaître la pyramide du Louvre, JR organise sa propre disparition, avec la collaboration du maître du genre, Liu Bolin.

Source photo : galerie Magda Danisz

Voir les commentaires

Publié le par ID
Publié dans : #JR

Après le Pantéon, JR investit un autre grand monument parisien. Construite par Leoh Ming Pei, la Pyramide du Louvre occupe la cours Napoléon depuis 1989. Son inauguration avait soulevée de nombreuses protestations, certains dénonçant une défiguration des magnifiques façades du palais qui l'entoure. Avec cette installation, JR propose de faire disparaître la Pyramide, le temps d'un mois, comme un retour en arrière. La technique est "simple", coller sur la façade la plus photographiée la photo du bâtiment qu'elle masque partiellement. Cela donne une anamorphose aussi impressionnante que cocasse.

DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA

DIAPORAMA

Voir les commentaires

Publié le par ID
Publié dans : #Katre, #Marko93, #Nebay

Katre, Markus 93 et Nebay étaient au travail ce week-end pour réaliser des fresques sur les murs et grilles de la mairie du 3e arrondissement de Paris. Cette opération était organisée dans le cadre du festival Nomade.

DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA

DIAPORAMA

Voir les commentaires

Publié le par ID
Publié dans : #Jay

 Quelque part dans le 4e arrondissemsnt de Paris, une oeuvre de Jay.

Jay - Paris 4e

Voir les commentaires

Publié le par ID
Publié dans : #C215
C215 - Paris 13e

Sur le boulevard Jourdan, à quelques pas de la station RER Cité Universitaire, un C215 étonnamment sombre.

C215 - Paris 13e
C215 - Paris 13e
C215 - Paris 13e

Voir les commentaires

Publié le par ID
Publié dans : #C215
C215 à la librairie Mémoire 7 à Clamart le 2 avril

La librairie Mémoire 7 de Clamart invite C215 à dédicacer ses livres le samedi 2 avril. L'artiste sera présent de 16h à 19h.

Librairie Mémoire 7 - 9 avenue Jean Jaurès à Clamart.

Voir les commentaires

Publié le par ID
Publié dans : #Blu, #Exposition
Blu contre les actes de piraterie du musée de Bologne

Blu détruit ses œuvres et fait un beau bras d'honneur au musée de Bologne. Le musée Palazzo Pepoli lance une exposition payante "Street art, Banksy & Co. L'art à l'état urbain" dans laquelle certaines œuvres présentées, dont trois de Blu, ont été arrachées des murs de la ville sans l'autorisation des artistes. Afin qu'un tel sort ne soit pas appliqué à d'autres de ses œuvres, Blu a barbouillé de peinture grise l'ensemble des graffitis qu'il a déposés dans Bologne depuis 20 ans.

Si les graffeurs en peignant sans autorisation sur les murs de nos villes sont dits hors la loi, que penser d'un musée qui vole ces œuvres pour en faire commerce et qui visiblement ne comprend rien à l'art urbain, créé pour et dans la rue et dont le statut précaire et éphémère de ses créations fait partie intégrante des œuvres ?

L'artiste avait déjà détruit deux de ses œuvres les plus connues à Berlin en décembre 2014.

Voir les commentaires